Employés
Courtois

Plus de 1000 clients
Satisfaits

Le nettoyage de tapis
C'est notre domaine!

com-te

NOTRE SATISFACTION À LA CLIENTÈLE

La protection légale de votre entreprise

L’importance d’avoir des tapis d’entrée sécuritaire et en bon état est indéniable lorsque vient le temps de protéger vos clients et surtout lorsque vient le temps de protéger votre entreprise lors d’un accident. Des poursuites peuvent être intentées si un client chute en raison d’un plancher glissant sur lequel il y aurait dû y avoir un tapis, ou si le tapis en question était mal entretenu, retroussé ou plissé.

Voici quelques exemples de poursuites qui se sont passées au Québec et qui auraient pu être évitées si de bons tapis avaient été utilisés.

JEAN COUTU, 2017
Une dame glisse et chute en entrant dans un Jean-Coutu à Val-d’Or. Elle porte immédiatement plainte à la compagnie se plaignant d’une vive douleur à l’épaule. Les rapports médicaux indiquent par la suite une tendinite et une déchirure de la coiffe des rotateurs dans l’épaule gauche, causées par la chute. Elle vivra donc avec des séquelles permanentes suite à l’évènement. Comme aucune protection antidérapante n’était présente, la plaignante demande une indemnité de plus de 324 000$ en dommages et intérêts.

Pour connaître l’histoire détaillée, consultez le site : http://www.lechoabitibien.ca/faits-divers/justice/2017/2/20/elle-tombe-au-jean-coutu-et-exige-324-000–.html

MONT ADSTOCK, 2017
Un médecin et père de famille chute dans l’entrée de la billetterie d’un mont de ski près de Thedford Mines, lui causant une fracture à la jambe. Cela l’empêcha de travailler pendant environ 3 mois en plus de subir une hospitalisation de 3 jours. Il affirme avoir trébuché à cause d’un plancher mouillé et d’un tapis mal fixé au sol avec un ruban adhésif. Il intente alors une poursuite pour un montant de 200 000$, affirmant que le mont de ski avait été négligeant en ne s’assurant pas que le plancher et le tapis étaient sécuritaires pour leurs clients. Il aura gain de cause, mais la juge lui accorda un plus faible montant étant donné qu’il avait les bottes détachées au moment de la chute. La compagnie devra tout de même lui verser un montant de près de 35 000$ en dommages et intérêts.

Pour connaître l’histoire détaillée, consultez le site : http://www.journaldemontreal.com/2017/03/19/35-000–pour-une-fracture-de-la-jambe .

CONSEIL D’ASSUREUR
Selon Desjardins Assurances Entreprise, les entreprises sont responsables de s’assurer que les planchers et les escaliers de leur commerce sont sécuritaires. Les planchers et leurs revêtements de doivent pas présenter de risques de chutes ou de blessures. Au niveau des tapis, ils conseillent de s’assurer que ceux-ci sont en bon état et biens installés afin d’éviter qu’ils forment des poches en se relâchant. Cela peut arriver avec un tapis même relativement neuf s’il n’est pas fixé au sol ou si le dessous antidérapant n’est pas assez rigide.

Pour plus de détails, nous vous invitons à consulter le document suivant à l’adresse : https://www.desjardinsassurancesentreprises.com/sitecollectiondocuments/fr/prevention/commerce-detail.pdf

EN CONCLUSION…
Avoir de bon tapis d’entrée efficaces est essentiel pour un commerce qui se préoccupe de la sécurité de ses clients. Cela peut aussi permettre d’éviter certaines poursuites qui pourraient survenir suite à une chute causée par un plancher mouillé ou un tapis en mauvais état. Protégez vos clients ainsi que vous-même en vous assurant d’avoir des tapis adéquats !

BESOIN D'UNE SOUMISSION?